Étiquette : sculpture

Les « humeurs chroniques » du Bordographe : des articles à mi-chemin entre le billet d’humeur et la chronique des choses vues durant le mois écoulé.

Un canapé sur la tête de la statue de Jacques Chaban-Delmas à Bordeaux. Cela ressemble à un cadavre exquis, voire au titre d’un article du Gorafi. S’agit-il d’une performance artistique nocturne destinée à interroger notre rapport à la figure tutélaire de cet homme célèbre, énième expression dans l’espace public du fonctionnement phallocratique de notre société ? Ce geste, dont le ou les auteurs demeurent inconnus, tire sa force des interprétations polysémiques qui en découlent.

Loin du verbiage qui farcit nombre de communiqués de presse relatifs à des expositions d’art contemporain, le Frac Aquitaine a mis en ligne trois vidéos afin de réfléchir aux préjugés suscités par l’art de la seconde moitié du XXe siècle. Le résultat est diablement convaincant, car il mêle habilement des pièces appartenant aux collections du Frac et des œuvres d’art ancien — exposées notamment au musée des beaux-arts de Bordeaux. Où je vous invite à me suivre pour un gros plan sur deux de ses œuvres majeures.

Humeurs chroniques

« Vous voyez cette dissymétrie dans la représentation des fesses ? C’est ce qu’on appelle un chiasme. » Notre guide nous encourage à adopter un point de vue inédit sur la statue d’Hercule au…

Musées de Bordeaux

New York, Belfort, Lyon… Le nom du sculpteur Auguste Bartholdi (1834-1904) reste attaché aux villes qui accueillent ses œuvres monumentales, parmi les plus marquantes de la statuaire de son temps. Nous fêterons en octobre prochain les 130 ans de l’inauguration de son œuvre phare, La Liberté éclairant le monde, plus connue sous le nom de Statue de la Liberté. À cette occasion, revenons sur des épisodes peu connus de la carrière de l’artiste : les projets qu’il a exécuté pour Bordeaux dans la seconde moitié du XIXe siècle, dont l’un deux, la fontaine de la place des Quinconces, ne vit jamais le jour.

Monuments de Bordeaux