Catégorie : Humeurs chroniques

Les « humeurs chroniques » du Bordographe : des articles à mi-chemin entre le billet d’humeur et la chronique des choses vues durant le mois écoulé.

Un canapé sur la tête de la statue de Jacques Chaban-Delmas à Bordeaux. Cela ressemble à un cadavre exquis, voire au titre d’un article du Gorafi. S’agit-il d’une performance artistique nocturne destinée à interroger notre rapport à la figure tutélaire de cet homme célèbre, énième expression dans l’espace public du fonctionnement phallocratique de notre société ? Ce geste, dont le ou les auteurs demeurent inconnus, tire sa force des interprétations polysémiques qui en découlent.

Loin du verbiage qui farcit nombre de communiqués de presse relatifs à des expositions d’art contemporain, le Frac Aquitaine a mis en ligne trois vidéos afin de réfléchir aux préjugés suscités par l’art de la seconde moitié du XXe siècle. Le résultat est diablement convaincant, car il mêle habilement des pièces appartenant aux collections du Frac et des œuvres d’art ancien — exposées notamment au musée des beaux-arts de Bordeaux. Où je vous invite à me suivre pour un gros plan sur deux de ses œuvres majeures.

Humeurs chroniques

Expositions, histoire des monuments incontournables de Bordeaux ou de son patrimoine méconnu : les sujets d’articles pour le Bordographe ne manquent pas. Mais il est des informations que je réserve à la page Facebook du blog ; soit qu’elles n’appellent pas d’explication supplémentaire, soit qu’elles aient un lien avec un article déjà publié.
Or tous les lecteurs du Bordographe ne disposent pas d’un compte sur le réseau social américain, aussi je souhaitais diversifier les publications du blog en vous proposant régulièrement des « humeurs chroniques » — à mi-chemin entre le billet d’humeur et la chronique des choses vues durant le mois écoulé.

Humeurs chroniques